Qu’est-ce qu’un bijou Camée ?

 Traditionnellement, un camée est une pierre dure ou précieuse – souvent de l’agate ou de l’onyx – sculptée en relief de manière à ce que les figures projetées proviennent d’un fond de soutien. Le motif le plus courant des bijoux camées anciens représente le profil d’un visage ou d’une créature mythique. 

Il y a généralement deux couches colorées : en général, les figures sont sculptées sur une couche de manière à ce qu’elles soient en relief sur le fond de la deuxième couche. 

Aujourd’hui, les reproductions sont souvent sculptées dans du verre appelé pâte, ou dans des coquilles de mollusques, une pratique qui a été popularisée par la reine Victoria d’Angleterre.

Brève histoire des bijoux Camée (Partie 1)

Les camées ont une histoire riche, avec de nombreuses variations et significations différentes. Leur origine remonte à l’Égypte, en 15 000 avant J.-C., où des pétroglyphes, figures sculptées dans la roche, étaient utilisés pour « enregistrer » les événements. Au cours des siècles qui ont suivi, ces figures ont évolué et ont été remodelées en fonction des tendances qui reflétaient l’époque à laquelle elles ont été produites. 

Sous le règne d’Alexandre le Grand, au IIIe siècle avant J.-C., les camées Grecs et Romains ont incorporé des figures religieuses et des images mythologiques. À cette époque également, en particulier à l’époque hellénistique, les femmes portaient des camées pour montrer leur volonté de faire l’amour. 

Tout au long de la Renaissance, le pape Paul II était connu comme un collectionneur passionné de camées,. Il exposait ses pierres précieuses et ses pierres taillées sur ses doigts. La plupart d’entre elles représentaient des sujets religieux et des sculptures médiévales. Les collectionneurs du Quattrocento, période culturelle et artistique italienne du XVe siècle, ont commencé à faire la distinction entre les camées anciens. Les prestigieux fonds du pape ont été acquis par les Médicis, une puissante famille qui a régné sur Florence pendant toute la Renaissance et qui a eu une influence majeure sur la croissance des arts et de l’humanisme, après sa mort. 

Les femmes de la classe supérieure ont commencé à porter des pierres précieuses sculptées de façon impressionnante comme signe de richesse et de prestige au 18e siècle. Les sculpteurs ont rapidement réalisé qu’ils pouvaient utiliser des moules en plâtre de Paris – un plâtre à prise rapide nommé d’après sa préparation à partir du gypse abondant trouvé près de Paris -pour recréer de telles pierres précieuses en tant qu’enregistrements de collections de camées notables. Le graveur et modeleur de pierres précieuses écossais James Tassie a commencé à utiliser des moules de ces collections vénérées pour recréer des pâtes de verre qui pouvaient passer pour d’authentiques bijoux sculptés.

Brève histoire des bijoux Camée (Partie 2)

Les sculpteurs ont réalisé à quel point ils pouvaient facilement reproduire des bijoux coûteux. Ils ont découvert l’utilisation de coquilles cornéennes, qui étaient souples, durables et faciles à sculpter. On attribue à la reine Victoria d’Angleterre la popularisation des camées à coquille au XIXe siècle. Au fur et à mesure que l’intérêt s’est accru, le chef militaire français Napoléon a pris un goût particulier pour cet artisanat. Il a fait venir des sculpteurs de toute l’Europe en France pour créer des bijoux en camée pour hommes et femmes. Il a même commandé des meubles dont les camées étaient sculptés dans des pierres précieuses comme l’opale, le saphir et le grenat.
 Le XIXe siècle a introduit un nouveau type de camées, celles qui étaient faites à partir de lave pétrifiée. La lave colorée extraite d’une fouille archéologique à Pompéi s’est avérée utile pour des sculptures très détaillées. À cette époque, les femmes s’embarquaient pour leurs Grands Tours, qui étaient des voyages traditionnels effectués par de jeunes Européens et Européennes fortunés lorsqu’ils avaient atteint leur majorité, servant de rite de passage éducatif. Les femmes achetaient souvent des camées de lave comme souvenirs de leurs voyages, ce qui faisait de ces objets un symbole de statut et de richesse. 
Au cours du XXe siècle, alors que les bijoux fantaisie devenaient courants, des répliques peu coûteuses de bijoux anciens en coquillage et en plastique ont vu le jour.
 La mode camée fait son grand retour depuis quelques années, notamment grâce aux « stars » qui en ont portés. On pense par exemple à la célèbre chanteuse Rihanna. Aujourd’hui, une vaste gamme de camée est disponible sur le marché. Il y en a pour toutes les bourses : des plus onéreux jusqu’aux moins chers.
livraison rapide

Livraison Gratuite

paiement securise 1

Paiement Sécurisé

retour produit 1

Retour Facile

services de soutien

Support Client Réactif

Panier